ROUTES POURSUIVIS ET SAUVÉS

Durant les années de la Seconde Guerre Mondiale (1939-1944) des milliers de juifs traversèrent les Pyrénées pour échapper à la persécution à laquelle ils étaient soumis dans l'Europe occupée par les nazis. L’Holocauste affecta six millions de juifs européens. Beaucoup d'entre eux réussirent à fuir, originaires d'Allemagne, d'Autriche, de Pologne, de Hollande, de Belgique ou de France ils traversèrent les colsdes montagnes pyrénéennes de Lleida au cours d'évasions épiques, défiant la surveillance d'un côté et de l'autre de la frontière, la climatologie, les neiges éternelles et la dureté du parcours. Leur objectif était de chercher refuge loin de l'Europe. Jusqu'en 1943 les évadés étaient à la base, des familles réfugiées en France qui fuyaient la persécution du régime de Vichy.

En 1944 il s'agissait de jeunes sionistes, gamins cachés en France par des organisations juives et des enfants dont les parents avaient été déportés dans des camps d'extermination. Pour eux tous, les Pyrénées devinrent l'avant-dernière frontière avant d'obtenir la liberté.
Le Projet “Poursuivis et sauvés" met en relief les valeurs des espaces et des chemins transfrontaliers en tant qu'itinéraires culturels et de mémoire dans l'objectif de diffuser
leur rôle comme lieu de fuite pour les poursuivis de la Seconde Guerre Mondiale. Il exalte en même temps les valeurs d'aide et de solidarité que les habitants de ce territoire manifestèrent envers les réfugiés.”

Tu peux télécharger la publication sûr ce lien.

Plus d'informations sûr www.perseguitsisalvats.cat/fr